INSA de Toulouse

12 ans de collaboration entre l’INSA et la PFT Micropacc.

14 Décembre 2017, 8h du matin, en ce froid matin d’hiver, la PFT Micropacc accueille les étudiants de 5ème année de l’INSA de Toulouse, pour une journée de stage sur les techniques d’assemblage électronique. C’est la 12ème promotion qui passe entre les mains de la PFT pour une formation accélérée.

Le premier stage a été organisé en 2006 sur l’initiative de JY Fourniols et Christophe Escriba. A l’époque la PFT était encore hébergée dans le fameux bâtiment K, dont le confort et le luxe forçaient l’admiration à des lieux à la ronde (sic).  La journée se passe très bien malgré le côté un peu champêtre des lieux. En soit, le pari est réussi, les objectifs pédagogiques sont atteints, l’expérience est donc concluante. Elle sera reconduite sans interruption pendant les 11 années suivantes.

Fort heureusement, depuis 2006, les choses ont beaucoup changé. La PFT a déménagé pour des locaux plus pratiques et confortables. Le bâtiment K, lui, a été purement et simplement rasé ! Il faut reconnaitre que l’on ne pouvait pas en faire grand chose d’autre. Les stages continuent de se dérouler dans des conditions plus agréables. Les étudiants bénéficient maintenant du pole technique principal de la PFT dans son intégralité. Ils profitent le matin de la salle de cours et utilisent l’après midi l’atelier de fabrication de cartes électroniques.

Depuis le temps, les équipes sont soudées et le partenariat avec les enseignants de l’INSA est bien rodé. Il le faut car le stage s’apparente plus à un sprint qu’à une simple balade santé. Le programme est chargé et le timing est très serré. Tout commence le matin par une phase d’apport théorique qui balaie toutes les notions indispensables au domaine de l’assemblage électronique. (Voir programme).

Le temps de manger un morceau en vitesse et de finir la partie théorique puis vient le moment d’assembler les cartes électroniques. Depuis 2006 plusieurs projets ont servi de support pratique. En effet, le stage vient s’insérer dans la progression pédagogique des étudiants. Le projet pédagogique se décompose en 3 parties :

  • l’étude du fonctionnement électrique du montage,

  • l’assemblage de la partie composants montés en surface dans les locaux de la PFT,

  • puis pour finir, le report d’une puce en silicium dans les locaux de l’AIME à Toulouse.

Intéressés par un service, une prestation ou un conseil, vous désirez un renseignement ?

© Micropacc 2020
Création : Periwinkle